Acerca de

maksym-kaharlytskyi-3uJt73tr4hI-unsplash.jpg

LA DÉGUSTATION

Carte des Vignobles de France.jpeg

Pour apprécier un vin, vous aurez besoin de prérequis.

 

I. Vous devrez d'abord connaitre les principales régions viticoles

II. Ensuite, vous devrez garder en tête les principales familles d'arômes

 

-Fruité: pêche, poire, cerise, cassis, mûre, abricot, framboise, citron,
pomme, orange, pamplemousse, mandarine, pruneau, mangue, ananas,
figue, litchi,

-Floral: rose, miel, acacia, tilleul, violette, aubépine, jasmin, camomille,

-Végétal: herbe, sous-bois, fougère, paille, humus, menthe, terre,
champignon, foin, poivron vert, olive verte, truffe, thym,

-Boisé: réglisse, cannelle, poivre, safran, muscade, laurier, clou de girofle,

-Animal: musc, cuir gibier,

-Grillé: noix, noisette, tabac, silex, pierre à fusil, pain grillé, goudron, café,

-Autres arômes: beurre, caramel, chocolat noir.

 

III. Une fois cela fait, vient l'apprentissage des cépages et des arômes associés

 

Voici une liste des cépages incontournables:

Blanc

-Sauvignon Blanc (citron, herbe coupée, bourgeon de cassis),

-Chardonnay (citron, pomme, acacia, pain grillé, vanille, beurre, amande),

-Chenin (pomme, abricot, tilleul),

-Riesling (citron, pamplemousse, silex),

-Viognier (pêche blanche, abricot).

Rouge

-Merlot (prune, épices, mûre),

-Pinot Noir (cerise, poivre, cassis),

-Cabernet Sauvignon (cassis, mûre, poivron vert, réglisse),

-Cabernet Franc (cassis, mûre, poivron vert),

-Syrah (cassis, poivre, violette),

-Grenache (épices, poivre, réglisse).

 

Ces connaissances sont nécessaires et une fois maitrisés, votre connaissance en vin passera à un tout autre niveau.

Passons à la dégustation, verre à la main.

 

IV. Observer et définir

 

Cette étape vous donne les premières informations sur le vin:

-Clarté du liquide, si il est opaque ou transparent,

-Intensité de la couleur,

-Viscosité, l'aspect fluide et mobile que le vin présente,

-Couleur.

V. Le premier nez

Si vous sentez le vin pour la première fois, il vaut mieux fermer les yeux: votre nez est le seul sens qui compte… Faites confiance à votre nez.

 

Mettre son nez dans le verre et humer, puis noter quelles familles de saveurs cela vous évoque (voir tableau des arômes plus haut).
S’il ne sent pas bon, c’est peut-être que la bouteille possède un défaut (bouchonnée ou autre).
Parfois, le vin a besoin d'un peu plus de temps à l'extérieur de la bouteille pour être senti.
Si vous ne trouvez pas la famille de saveurs à laquelle appartient le vin, passez à l'étape suivante.

 


VI. Le deuxième nez

Si vous ne sentez rien au 1er nez, cela veut dire qu’il faut faire tourner le vin dans le verre pour que les arômes se développent. C’est l’aération du vin appelé deuxième nez.


Posez le verre sur la table, et faites-le tourner doucement, puis sentez une deuxième fois le vin.
 

Essayez d’identifier les arômes toujours en vous fiant au tableau des arômes.
Si vous n’arrivez pas à détecter des odeurs précises, commencez déjà par vous demander si l’odeur est agréable.
La pratique vous permettra d’identifier plus facilement les arômes.

 


VII. Goûtez, utilisez votre bouche et restez concentré

Les différentes parties de votre langue vous procureront des sensations complémentaires spécifiques: le sucré sur le bout de la langue, le salé sur les bords, en avant ou au centre de la langue, l'acidité sur les côtés et au dessous, et, enfin, l'amertume sur la partie postérieure.

Pour les vins rouges et les vins de macération (=vin orange), déterminez l'importance des tanins.
Le vin toujours en bouche, inspirez légèrement de l’air pour réactiver les arômes et, ainsi, identifier plus facilement ces derniers.

ll existe 4 critères traditionnels pour noter un vin.
-L'équilibre: trop de fruits et de sucres peuvent rendre le vin désagréable. 
A l'inverse, un excès d'acidité et de tanins en font un vin trop austère. Il faut donc que ces quatre paramètres soient en parfaite harmonie

-Longueur: Une fois bu ou craché, le vin peut laisser des saveurs persistantes en bouche. C'est ce qu'on appelle la longueur.
-Complexité: Un vin de qualité aura de multiples nuances aromatiques.
-Expression: Un vin de moindre qualité donne l'impression qu'il peut provenir de n'importe où et avoir été élaboré à partir de n'importe quel cépage.
Un grand vin exprimera son terroir et la qualité du raisin utilisé.

 


Le plus important est de pratiquer


Pas seulement pour le vin, mais pour chaque boisson, pour chaque repas, pour chaque chose que vous pouvez: goûtez, sentez, touchez Prenez le temps d’identifier les arômes et utilisez votre nez. Vos progrès seront facilement observables en quelques mois

Les Robes Du Vin.jpeg